The Handmaid

La Servante en français, The Handmaid en anglais, est le personnage central du roman de Margaret Atwood.

Bien que la série télévisée développe de nouveaux scénarios autour des personnages féminins, l’histoire d’Offred ou de June reste la trame principale.

Identité effacée

Une fois gommé le nom de la femme avec interdiction d’évoquer son passé, la servante peut enfin devenir objet de procréation, mais un objet docile et discipliné (en apparence pour certaines).

A l’image du personnage de Hagar ou Bilha (voir La Théocratie Gileadienne) réduite à une seule fonction, celle de procréer, la servante est « placée » dans une maison. Ainsi, l’apprentie deviendra « Offred », propriété de Fred (Waterford), Commandant de Gilead et maître absolu des lieux.

Selon les principes moraux Giléadiens tout en s’appuyant sur les évangiles, la servante ne devra être en aucun cas considérée comme une concubine, eu égard à la sensibilité des épouses et conformément à une lecture littérale unique d’un ancien testament tout puissant. Ainsi, la servante devient un objet précieux, intouchable et « inviolable » mais devra « consentir » à un acte sexuel par mois afin d’offrir un enfant au Commandant et son épouse supposée stérile.

Lors de cette « cérémonie », le cadre est rigide : le contact visuel avec la servante, les caresses et le plaisir sont proscrits. Pour couronner le tout, les trois protagonistes doivent rester habillés.

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Théocratie de Gilead - La servante écarlateThe Handmaid - La Servante